GUÉRISON DES BLESSURES DANS LE DÉTAIL.

Voyons en détail les 5 différentes blessures qui nous empêchent d’être nous-mêmes et apprenons la leçon qui va avec pour enfin guérir…

La blessure d’abandon.

Si vous souffrez d’une blessure d’abandon, vous portez le masque du dépendant. Vous pouvez (c’est pas systématique) avoir de grands yeux tristes et votre corps physique porte en lui un manque de tonicité.

Vous ne supportez pas être seul(e) et vous êtes toujours à la recherche ou êtes dans l’attente des autres. Votre demande d’attention est énorme tant vous ne voulez pas expérimenter la solitude. A force d’agir ainsi, les personnes, au fur et à mesure sentant un besoin trop fort de votre part et ne se sentant pas capable de répondre à toutes vos demandes, vous abandonne…

Vous provoquez ces situations (inconsciemment) qui vous force à vivre un peu plus à chaque fois votre blessure. Sachez une chose : ces choses là, n’arrivent pas par hasard…C’est votre âme qui vous parle en faisant cela car elle veut vous rappeler pourquoi vous êtes venus sur terre, à savoir apprendre votre leçon!

La leçon de la blessure d’abandon

Vous devez apprendre à apprécier et ne plus avoir peur de la solitude. Oui, je sais cela peut être terrifiant pour quelqu’un qui souffre de cette blessure mais pourtant c’est bien par là qu’il faut passer pour ne plus revivre ce sentiment qui vous empêche d’être vous-même.

Lorsque nous expérimentons la solitude nous apprenons de nouvelles choses, nous prenons le temps de prendre soin de nous et pouvons mieux réfléchir.

Activités à faire seul pour enfin apprécier la solitude.

  1. Lire un livre qui vous plait : Prenez le temps de choisir le livre, préparez vous de quoi grignoter et installez-vous confortablement dans votre endroit préféré…

  2. Prendre un bain : Construisez-vous un petit cocon dans votre salle de bain, allumez une bougie, mettez du bain moussant, des huiles essentielles…ce que vous voulez, et profitez…

  3. Apprendre quelque chose : Vous avez toujours voulu apprendre à dessiner? Regardez des tutoriels sur youtube et expérimentez…

  4. Faire du sport: Pourquoi ne pas aller courir? Ou faire quelques exercices à la maison? cela vaut toujours mieux que de ruminer votre solitude…

  5. Prendre soin de soi : Mettez-vous de la crème sur le corps, faites vous un peeling, un gommage, un masque. Aimez vous!

  6. Aller marcher dans la nature: La nature guérit beaucoup plus que ce que vous pouvez imaginez…

  7. Mediter : Et pourquoi pas? La méditation aide à se concentrer sur l’essentiel et panser nos blessures…

Et bien d’autres encore: apprendre une nouvelle langue, peindre, ranger son intérieur, faire le tri, danser , chanter etc etc.

Vous voyez, il y’a une multitude de choses à faire lorsque nous sommes seuls. Dés lors que nous prenons ces habitudes nous commençons à apprécier la solitude. Nous arrivons enfin à un bon équilibre, et nous alternons dans notre vie tantôt du temps avec des amis et tantôt du temps pour nous-meme afin de nous ressourcer. Les personnes de notre entourage se sentant moins obligés d’être votre support émotionnel, sont de plus en plus content de vous voir car vous avez quelque chose d’autre que votre dépendance à apporter a vos relations…

La blessure du rejet.

Si vous souffrez de la blessure du rejet, vous portez le masque du fuyant. Vous pouvez (c’est pas systématique) avoir un corps très frêle ou très menu. Vous vous tenez comme si vous vouliez disparaître (épaules rentrées, petits yeux triste, bras le long du corps…) En bref, vous essayez de prendre le moins de place possible…

Vous n’avez pas du tout confiance en vous, vous ne vous sentez ni accepté ni aimé. Vous ressentez souvent de la peur et de la tristesse car vous pensez ne pas être assez bien et de ce fait vous vous interdisez pas mal de choses. Comme vous n’allez jamais vers les gens, ou que vous refusez fréquemment les choses qu’on vous propose, les personnes finissent par ne plus venir vers vous et du coup vous vous sentez encore plus rejeté…

Vous provoquez inconsciemment ces situations de rejet pour revivre votre blessure et encore une fois il n’y a pas de hasard, comme pour la blessure d’abandon votre âme veut que vous appreniez votre leçon!

La leçon de la blessure du rejet.

Vous devez prendre confiance en vous, vous aimez pleinement pour ce que vous êtes et aller au-delà de vos peurs. Vous devez avoir le courage de vous affronter vous-même pour examiner vos défauts mais surtout reconnaître vos qualités et les exploiter! BREF il va falloir apprendre à s’accepter…

Je pense à vous qui souffrez de cette blessure et je me doute qu’il vous ai difficile d’envisager cela, mais c’est pourtant la clé de votre guérison. Une fois que vous aurez retirez votre masque de fuyant, une nouvelle vie s’ouvrira devant vous et vous ne provoquerez plus d’expérience qui vous feront vous sentir rejeté.

Choses à faire pour vous accepter.

  1. Se regarder dans le miroir et se dire je t’aime. (au début vous n’y arriverais peut-être pas, il est possible même que vous vous mettiez à pleurer. Mais ne renoncez pas, à force de pratique vous commencerez à l’accepter)

  2. Faites vous des compliments

  3. Félicitez-vous quand vous accomplissez quelque chose!

  4. Aimez vos défauts et acceptez les comme une partie indispensable à votre personnalité. (dites vous que personne est parfait et bon nombre de gens merveilleux sont bourrés de défauts…)

  5. Allez vers une personne et proposez lui d’allez faire quelque chose.

  6. Invitez des amis chez vous et préparez leur un bon repas!

  7. Prenez la parole en public.

  8. Faites quelque chose d’imprévisible…

Et surtout soyez indulgent envers vous-même si vous vous trompez. La perfection ça sert à rien à part à avoir peur de prendre des risques, donc débarrassez-vous en !

Petit à petit, des habitudes de vie se mettront en place et vous vous apercevrez que la vie peut être belle une fois que l’on commence à s’accepter. Vous attirerez enfin des situations où vous vous sentirez à votre place et vous n’expérimenterez plus cette blessure de rejet.

En bref, vous comprendrez enfin le dicton qui dit que la reconnaissance des autres passe avant tout par la reconnaissance de soi…

La blessure d’humiliation

Si vous souffrez de la blessure d’humiliation, vous portez le masque du masochiste. Vous pouvez (c’est pas systématique) avoir un corps « gros » (plus que la norme) mais surtout vous en avez honte.

Cette blessure se déclenche le plus souvent dès le plus jeune âge. Un parent, la plupart du temps : votre mère vous a fait ressentir que vous lui faisiez honte. A ce moment de votre vie, votre inconscient en a déduit que vous étiez quelqu’un d’indigne, d’impropre, de nul et j’en passe… du coup vous pensez (toujours inconsciemment) que pour être digne d’amour et ne plus ressentir de honte, vous devez vous couper en 4 pour les autres et faire passer leur besoin avant les vôtres. Bien évidemment il est impossible de satisfaire autant de monde. Comme vous vous sentez responsable du bonheur d’autrui dès lors que quelqu’un dans votre entourage est malheureux vous en prenez l’entière responsabilité en vous serinant que vous n’avez pas assez fait pour cette personne. Le sentiment de honte refait donc surface et vous vous sentez encore une fois humilié…

Comme pour les précédentes blessures, vous provoquez inconsciemment les mêmes scénarios pour revivre votre blessure. Votre âme veut apprendre sa leçon!

La leçon de la blessure d’humiliation.

La leçon à apprendre est : l’estime de soi! Vous avez également besoin de liberté car à force d’être au service des gens c’est un peu comme si vous vous interdisez d’être libre.

Comme vous souffrez d’un manque d’amour pour vous même, vous vous nourrissez très mal. Il vous arrive de sauter un repas, puis de vider les placards, de faire des crises de boulimies et de manger des choses pas saine du tout.

Il en est de même pour le sport. Comme vous avez peur de ressentir de la honte, vous ne faites aucune activité. Vous avez peur de mal faire ou qu’on se moque de vous, alors vous choisissez de ne rien faire ce qui ne permet pas à l’épanouissement de votre estime. Vous êtes donc enfermé dans un cercle vicieux… moins vous prenez soin de vous, plus votre corps vous dégoûte et plus vous avez honte de vous même.

Il est urgent d’agir! Oui, mais en douceur.

Choses à faire pour gagner votre estime et votre liberté

  1. Apprendre une nouvelle chose et devenir incollable sur ce sujet.

Puisque vous vous êtes senti honteux de ne pas être à la hauteur de quelque chose, pour y remédier il va falloir que vous sentez que vous êtes capable! Donc réfléchissez à quelque chose qui vous plaît mais que vous n’avez jamais osé faire et commencez à apprendre sur ce sujet. Documentez vous, lisez, regardez des vidéos. Peu importe la technique, le but est de se lancer et que vous ressentez de la satisfaction pour vous même!

  1. Si vous avez fait quelque chose de mal, réparez le! Exemple : vous avez été méchant avec une personne en l’humiliant. Réparez votre mauvaise action en étant gentil avec une autre personne…cela devrait vous permettre de vous sentir digne et d’arrêter de vous martyriser pour une erreur que vous avez faite…

  2. commencez à prendre soin de vous en vous alimentant de manière plus saine. Je ne parle pas de régime ni de passer à une alimentation hyper équilibrée d’un coup. Mais petit à petit, commencez par vous préparer des bons petits plats. Pourquoi ne pas vous dire pour démarrer : 3 fois par semaine je mange plus de légumes qu’autre chose? Le principe est d’y aller doucement et de récolter peu à peu de l’estime qui vous permettra d’aller plus loin par la suite…

  3. Faites du sport. Mais pareil que pour l’alimentation allez y tout doucement. Commencez par ne serait ce que mettre en place l’habitude de faire du sport. Je m’explique : (a la maison) Habillez vous en tenue de sport, faites seulement 2 mn de sport, allez vous laver. Recommencez le lendemain et tout les autres jours. Le but n’est pas de vous transformer en marathonien. Le but est de vous permettre de créer une habitude et de prendre confiance en vous. Quand cette routine sera bien mise en place. Naturellement votre rythme s’intensifiera…

  4. Prenez votre liberté! Arrêtez d’être là pour tout le monde et de croire que vous êtes responsable des autres! Vous devez pensez à vous. Je ne vous demande pas de devenir un asocial mais de temps en temps prenez du temps pour vous. En reprenant votre liberté vous rendez aux autres la leur. Dès lors qu’on aime quelqu’un on le laisse se dépatouiller en intervenant pas dans sa vie de sorte à ce que l’autre personne aussi découvre qu’elle est capable et digne de grandes choses.

N’hésitez pas, comme pour la blessure du rejet à vous complimenter. Car quoi que vous puissiez penser, vous méritez vous aussi d’être aimé…

Voilà les chéri(e)s j’espère que ça vous aidera et je vous dis à très vite pour la leçon de la prochaine blessure…😘❤️

#solitude #spiritualité #blessure #amourdesoi #meditation #abandon #amour

06.34.66.87.36

©2020 par RITUEL DE LUNE. Créé avec Wix.com